Les personnes souffrant de la leucémie chronique ou de lymphome rare pourront désormais mieux se soigner, car un nouveau traitement vient tout juste d'être mis au point. Le médicament nommé Ibritunib ne sera pas encore accessible à tous les patients, vu que l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament ANSM n'a pas encore donné son avis favorable pour la distribution dans toute la France. Il fait à ce jour l'objet d'une utilisation temporaire (ATU) suite à la demande suite à la demande d'utilisation pour une cohorte qui a été faite et accordée par l'ANSM. Ce qui signifie que, seul un groupe de patients aux critères bien précis peuvent bénéficier du traitement, avant son lancement définitif sur le marché.

Pour information, Ibritunib est fabriqué par le laboratoire Jassen-Cigal. Il a pour but de soigner les patients qui sont victimes d'une rechute et d'une forme réfractaire de leucémie lymphoïde chronique ou LLC, d'une forme rare de lymphome ou d'un lymphome à cellules du manteau ou LCM. Ibritunib est le premier médicament dans la classe des inhibiteurs de tyrosine kinase de Bruton ou le TKB. Il est administré oralement tous les jours.

Notez que selon la Haute Autorité de Santé, la LLC touche près de 4000 personnes tous les ans. En Occident, c'est la forme la plus répandue de cancer du sang de l'adulte, cependant en France, il ne représente que 30% des cas.